29 décembre 2010

Ligue1/Cobos:"Garder les pieds sur terre"

Les Niçois n'y croient toujours pas. Alors que l'an dernier le club a vécu une saison noire et a lutté pour la relégation, voici les aiglons solide 3émes de Ligue 1 après 13 journées de Championnat. La consécration pour José Cobos, appelé à la rescousse en milieu de saison dernière pour sauver le club azuréen de la descente. Le jeune entraîneur qui a été confirmé dans ses fonctions à la fin du précédent exercice, a pu pour la première fois faire la préparation d'avant saison de son équipe et diriger le recrutement, pour un résultat plutôt probant. Chaque semaine l'OGC Nice surprends par sa solidité et par son jeu, affichant la 5éme meilleure défense, et la 4éme meilleur attaque de Ligue 1.

José Cobos explique cette métamorphose: "Quand vous arrivez en pleine saison, dans une situation de crise, tout ce à quoi vous pensez c'est de prendre le maximum de points et de vous sauver.Mais quand arrive l'inter-saison, vous devez réfléchir à des bases solides pour l'année qui arrive, un projet de jeu. Il faut aussi voir quels joueurs vous allez pouvoir faire venir pour bonifier votre équipe.Dans mon cas j'avais les données de la deuxième partie de la saison précédente, tout ce qu'il me restait à faire était de les utiliser pour bâtir intelligemment une équipe compétitive, pour l'instant je suis assez satisfait du résultat".

Prenant une part active dans la gestion des transferts cet été, Cobos n'hésite pas à prendre des décisions difficiles, comme la mise à l'écart d'Anthony Mounier, grand espoir du club, qui est ensuite transféré à Sochaux.
Il va aussi chercher personnellement Franco Costanzo à Bâle et convainc Camel Meriem de venir tenter l'aventure, des jeunes sont promus, comme Abeiku Quantsah, ou encore le colombien Armero qui avait été recruté l'an dernier mais qui avait été envoyé en prêt à Banfield après 6 mois par Ollé-Nicole.
La mayonnaise prends et Cobos savoure, tout en restant prudent: "Je suis content car le groupe vis bien, ce qui me fait plaisir c'est que la galère de la saison passée a vraiment soudée le groupe, cependant il faut garder les pieds sur terre.Je pense objectivement qu'on est pas à notre place dans ce championnat, on profite juste du mauvais début de saison de Paris Lille ou encore Marseille, mais il ne faut pas se voir trop beaux, la saison va je pense être malgré tout très difficile."

L'entraîneur Niçois ne crois pas si bien dire, car dans les 7 prochaines journées Nice va affronter Lyon,Marseille,Paris, Lille et Rennes, de quoi faire apparaître peut-être quelques nuages dans ce début de saison ensoleillé.

Posté par PesLife à 22:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Ligue1/Cobos:"Garder les pieds sur terre"

Nouveau commentaire